L’hiver, sa froidure, ses intempéries, ses inconvénients et ses paysages

Salut à tous,

Je ne vous ai pas oubliés mais, il faut bien le dire, l’hiver de cette fin d’année 2009 a été relativement rude et nous a assez bien servi en chutes de neige.
Tenant compte du fait que des minima (plafond/visibilité) sont imposés à juste titre pour pouvoir faire du vol VFR, pas mal de mes vols programmés ont été annulés.

Je pense qu’on arrive là à une sorte de période “décisive” où la motivation doit être plus forte que tout et où les diverses frustrations qui résultent de ces annulations ne doivent en aucun cas entacher l’objectif ultime qu’est la réussite de la licence PPL.

Fort heureusement les cours théoriques continuent (malgré l’un ou l’autre report calendrier suite au mauvais temps) de plus belle et permettent de rester quand même mentalement dans le rythme. De plus, chaque nouvelle matière abordée me “scotche” littéralement tellement je trouve cela passionnant. Nombre d’entre elles répondent à des questions que je me posais (consciemment ou pas) depuis des années. “Fiat lux et lux fit” comme ils disaient il y a très longtemps.

Ceci dit, l’un ou l’autre vol a néanmoins été possible et je me suis dit que ce serait sympa de prendre quelques photos pour les partager avec vous. Voici donc les humbles clichés que j’ai pu prendre, ensuite je vous détaillerai l’un ou l’autre aspect un peu plus technique de ce vol, disons, assez particulier…

Un hélico quitte EBNM, la lumière était belle. Donc, PHOTO!

Un hélico quitte EBNM, la lumière était belle. Donc, PHOTO!

Nous voilà installés dans l'appareil. Bien emballés pour lutter contre les températures négatives et un léger rictus dû au stress (surtout moi) et au froid...

Nous voilà installés dans l'appareil. Bien emballés pour lutter contre les températures négatives et un léger rictus dû au stress (surtout moi) et au froid...

Depuis le ciel, le décor est lunaire, magnifique, sublime, magique ... enfin, c'est ma perception.

Depuis le ciel, le décor est lunaire, magnifique, sublime, magique ... enfin, c'est ma perception.

Alors oui, c'est vrai que j'ai l'air "bien à l'aise" sur la photo ... mais il n'en est rien! Ce micro sourire cache en réalité une foultitude de choses qui me passent par la tête: check downwind, cap, altitude, ailes horizontales, vitesse, fuel quantity...)

J'ai l'air "bien à l'aise" sur la photo mais il n'en est rien! Ce sourire cache une foultitude de choses qui me passent par la tête: cap, altitude, ailes horizontales, vitesse, fuel quantity...

Devant aussi le paysage est terrible! ^^

Devant aussi le paysage est terrible! ^^

Bon, si on faisait un petit tour côté technique, OK? Ouaiiiis, ils ont dis OK! ^^
Je rappelle que EBNM est un terrain sans “vraie” piste, c’est-à-dire pas de piste asphaltée comme on a tous l’habitude de voir. Non, c’est de la terre et du gazon avec toutes ses irrégularités. En conclusion, on n’a pas affaire ici à une piste qui se ferait déblayer par des machines, non rien de tout ça. Et quand il y a de la neige … il y a de la neige!
Ceci appelle une technique de décollage spécifique dénommée “Soft Field Take-Off”. Pour ce faire nous sortons les flaps un peu plus que d’habitude, le but étant de soulever l’avion du sol le plus tôt possible.
Donc on met les flaps, on ne s’arrête pas au seuil de “piste” mais on se lance déjà depuis le “taxi” sans s’arrêter (en tirant déjà bien sur le stick pour que la roulette de nez ne souffre pas trop dans la neige et ne nous ralentisse pas trop) et dès les basses vitesses TOC on tire un coup sec sur le manche pour “décoller” l’avion de la piste. Stabilisation horizontale à +/-1m par rapport au sol et vol horizontal “en palier” pour prendre de la vitesse. Dès les 60MPH atteints, on cabre enfin l’appareil en montée et on rentre les flaps…
Quand je vous dit que c’est pas de la tarte … c’est pas de la tarte!
Bien évidemment on évite soigneusement de faire des touch & go, par contre c’est le moment idéal pour opérer des low-approach. Un régal!

4 comments

  1. Philip M says:

    Très chouette ce blog !

  2. Sonja says:

    Je ne doute pas de toi, mais tu penses que tu arriveras à acquérir toutes ces routines? Ou plutôt à ne plus “stresser”?
    … faut le dire, ça a l’air rudement difficile tout ça…

  3. Sonja says:

    Ah oui, la terre enneigée vue du ciel: magique!!!!

  4. admin says:

    L’avenir le dira … mais la persévérance et la motivation restent les épices principales de ce plat particulier :)

Leave a Reply